Jérôme Pariscoat, Directeur Général de Novarchive, témoigne sur l’offre d’archivage mixte papier et numérique que propose Novarchive aux entreprises du secteur privé et aux institutions et administrations publiques.

 » Si l’archivage des documents numériques progresse vite, le gros des documents soumis à des obligations de conservation reste sur papier. Novarchive compte sur précisément sur son offre mixte papier/numérique pour se développer ».

Spécialiste de l’archivage physique depuis sa création en 1991, Novarchive dispose d’une capacité de stockage de 1200 km linéaires répartie sur plusieurs sites en France.Le numérique a été ajouté à l’offre « depuis 12 à 13 ans », rappelle Jérôme Pariscoat, Dg de la société. Nous proposons un portail autorisant les recherches documentaires quelle que soit la base de données où se trouve stocké le document », souligne t-il.Pour les documents dématérialisés, la société propose toute la chaîne de prestations : réception et tri du papier, numérisation, lecture automatique des documents et indexation.

5 à 10 % des archives en numérique

La part des archives numériques dans le chiffre d »affaires du groupe demeure marginale, « 5 à 10 % du total » explique le dirigeant. Les documents liés au ressources humaines  – dossiers de formation et les fiches de paye notamment – ne représentent qu’environ 10 % de ces archives numériques.

Lire la suite  

Source : Propos recueillis par Patrick Brébion, Demat Infos.com