Selon une étude publiée par les experts de Xerfi Precepta, le marché de la dématérialisation va s’accélérer de 5% par an en moyenne d’ici 2020. Face aux bouleversements technologiques et réglementaires, la dématérialisation est devenue l’un des piliers de la transformation numérique des entreprises. De nombreuses solutions ont vu le jour, toutes ayant un enjeu commun : l’exploitation de l’information.

La dématérialisation propose de nombreux avantages : baisse des coûts, réduction des volumes, durabilité, et sécurisation des données. Cette technique s’impose dans un désir de révolutionner le monde de l’archivage vers une conservation active de documents. La norme AFNOR NFZ42-013, initialement créée en 1999 et dont une révision est en cours en 2017, établit des règles pour encadrer ce développement.

« En tant que professionnels de l’archivage, nous attachons depuis plus de 25 ans un intérêt particulier aux dimensions juridiques et organisationnelles. » explique Jérôme Pariscoat, Directeur Général de Novarchive. « Il est nécessaire que les entreprises s’équipent de solutions adaptées permettant de garantir l’intégrité, la fidélité, la sécurité, et la pérennité de leurs documents électroniques. »

Conforme à la norme NFZ42-013, le portail Novadoc par Novarchive est un système hybride permettant un accès rapide et sécurisé à vos archives papiers et électroniques. Accessible 24h/24 en mode SaaS, ce système vous permet d’effectuer des demandes de consultation, de versement ou de destruction à échéance. Ce SAE (Système d’Archivage Electronique), qui inclut un coffre-fort électronique, vous offre aussi la possibilité de donner une valeur probante à vos documents.