Quels intérêts ai-je à gérer mes archives et quels critères de décision dois-je prendre en compte pour externaliser mes documents papiers et/ou électroniques ?

L’externalisation des documents ou outsourcing consiste à transférer une partie ou la totalité des archives d’une entreprise vers un prestataire externe qui assure la prise en charge de l’archivage de ses documents, de la sauvegarde et de l’actualisation des fichiers. Bien que certaines entreprises soient encore réticentes à l’idée de confier cette tâche à un tiers, l’externalisation présente de nombreux avantages.

Critères à prendre en compte avant d’externaliser son archivage

La plupart des entreprises qui décident d’externaliser leur archivage prennent cette décision parce qu’elles ne disposent pas des ressources ou des compétences suffisantes. Des différents contrats aux bulletins de salaire, des bons de commande aux statuts de la société, l’archivage requiert un certain nombre de connaissances métier (documentaires, juridiques, informatiques, etc.), du temps, de l’espace de stockage, et un grand sens de l’organisation. Si un de ces prérequis manque à l’appel, mieux vaut se tourner vers un tiers-archiveur.

Principaux avantages de l’externalisation des documents

Les avantages de l’externalisation de l’archivage sont multiples. Tout d’abord, ce service permet à l’entreprise de dégager du temps et des ressources pour se consacrer pleinement à son activité et être ainsi plus productive. L’externalisation permet ensuite de réduire ses coûts notamment quand il s’agit de libérer de la place sur des espaces de bureaux locatifs et d’avoir une meilleure maitrise de son budget par des coûts fixes annuels.

Confier ses archives à un spécialiste permet également d’assurer la sécurité de ses documents et de réduire les risques de pertes (incendie, inondation, cambriolage, destruction volontaire, etc…).
Enfin, à cela s’ajoute, la traçabilité des consultations, la diminution du temps de restitution d’un document, l’utilisation multiple d’un même document et l’expertise du tiers-archiveur au fait des dernières évolutions technologiques et règlementaires.